le Coin des timbres Algériens

le Coin des timbres Algériens

PONTS D'ALGERIE (PONTS DE CONSTANTINE)

PONTS D'ALGERIE (PONTS DE CONSTANTINE)
PONTS D'ALGERIE (PONTS DE CONSTANTINE) :  

PONTS D\'ALGERIE (PONTS DE CONSTANTINE)

   Ponts d’Algérie
   La ville de Constantine située au nord est de l’Algérie, se caractérise par une géographie unique. Assise sur un énorme rocher creusé en son milieu par le ravin du Rhummel, elle recèle de nombreux ponts qui ont été édifiés afin de relier les deux parties de la ville. En plus de leur aspect pratique, ces ponts sont de véritables ouvrages d’art.

   Le pont de Sidi M’cid
   Connu aussi sous le nom du pont suspendu. Le pont de Sidi M’cid est conçu par l’ingénieur Français Ferdinand Arnaudin. Il fut inauguré le 19 Avril 1912 pour relier la Casbah au nouveau hôpital et au monument aux morts. Le pont de Sidi M’cid construit en fer et en fonte mesure 164 mètres de long et domine la vallée du Rhummel de 175 mètres au dessus du torrent. Large de 5m 70, il supporte une charge de 17 tonnes. Du haut de Sidi M’cid la vue est surprenante et s’étend au loin vers les gorges, une partie de la ville et la vallée du Hamm.

   Le pont de Sidi Rached
   Les travaux de construction du pont de Sidi Rached furent lancés en 1907 par Boisnier, un spécialiste des grands ponts. Le pont de Sidi Rached est une grande masse impressionnante du saillant sud de la ville. Etabli sur 27 arches de pierre de taille desquels une centrale de 70 mètres d’ouverture et haute de 105 mètres, il fut lors de sa construction l’un des plus grands ouvrages de pierre au monde, il mesure 447 mètres de long et 12 mètres de large. Il permet de relier le centre ville au quartier de la gare et donne accès à la route sortant vers le sud. Avec sa construction décorative, le pont de Sidi Rached symbolisait majestueusement la ville sur les cartes postales.

   Le pont d’El Kantara
   Le pont d’El Kantara constitue la voie d’accès principale de la ville de Constantine. En 1185 tous les ponts romains ont été détruits et seul le pont d’El Kantara est remis en état. En 1304 il fut détruit à nouveau pour être restauré par la suite durant l’année 1792. Suite au passage d’un détachement d’infanterie, le pont d’El Kantara s’effondra le 18 Mars 1857. Mais il fut reconstruit en 1864 afin de relier le vieux rocher et sa rue nationale au chemin du Mansourah. Le pont d’El Kantara était un arc de fonte d’une longueur 128 mètres, élevé de 125 mètres à la verticale et dominant l’Oued du Rhummel.

   Le pont de la Medersa
   Ce pont construit entre 1917 et 1925 est réservé aux piétons. Il mesure 125 mètres de long et 2 mètres 40 de large. Il relie le quartier de la gare au centre ville via un escalier ou l’ascenseur de la Médersa situé à mi-chemin du pont de Sidi Rached et celui d’El Kantara. Le pont de la Medersa (ex Perrégaux) appelé actuellement pont Mellah Slimane, illustre la technique des ponts suspendus et c’est un modèle réduit du pont de Sidi M’cid. Lors de l’année 2002, il fut soumis à une grande opération de restauration.






Commentaires

  • gustave

    Salut! Cette šŠmission est vraiment jolie£¡ Je voudrais savoir la date d'šŠmission de ce bloc. Merci